MICHELIN Voyage Découvrez le monde avec LeGuideVert
Accueil > > > > > > > VIDÉO : L’Artémise, chambres d’hôtes et suites de luxe à Uzès

Restaurants à proximité

Voir tous les restaurants Uzès

VIDÉO : L’Artémise, chambres d’hôtes et suites de luxe à Uzès

VIDÉO : L’Artémise, chambres d’hôtes et suites de luxe à Uzès

Georges Rouzeau - 17-04-2012

À Uzès, un superbe mas rénové du 16e s. vient d’ouvrir quelques chambres dédiées à l’art contemporain.

L’histoire commence ainsi : Pierre Béghin et Benoît Hérault, deux esthètes,collectionneurs d’art contemporain et gourmets, cherchent un point de chute quelque part en France. Le soleil, la douceur de vivre et même leurs papilles les mènent à Uzès : au restaurant les Trois Salons, ils tombent sous le charme de la cuisine du chef suédois Petter Nilsson. Pourquoi ne pas chercher une ruine à réhabiliter ? Ce sera le Clos du Léthé dans le hameau de Saint-Médiers, à quelques kilomètres de là (voir notre vidéo), l’une des plus belles maisons d’hôtes du monde (si, si…).
 
Las ! Le brillant chef scandinave, qui faisait à Uzès des nuits plus belles que les jours, cède aux sirènes parisiennes. Il y lance La Gazzetta avec le succès que l’on sait. Voilà Pierre et Benoît orphelins du palais. Qu’à cela ne tienne : ils ouvriront leur propre restaurant – Pierre, déjà titulaire d’un CAP, avait donné des cours de cuisine à Londres, et le couple connaît la plupart des grandes tables du monde, de San Francisco au Cap, en passant par Sydney.
 
Restait à régler deux détails. Trouver une nouvelle adresse pour héberger ce restaurant : ce sera un mas du 16e s., l’Artémise, qui comprend les restes d’un ancien prieuré, enté d’une belle tour d’angle, et d’une galerie ornée de colonnes au premier étage. Sur ce vaste terrain, d’autres édifices attendent d’ailleurs leur transformation en spa, maisons d’hôtes ou salle de sport (rendez-vous à l’été 2012). Il leur fallait engager un chef : Pascal Barbot, leur ami et accessoirement chef triplement étoilé de L’Astrance, leur confie Guillaume Foucault, son second (également passé chez Senderens), promis à un brillant avenir (voir notre vidéo).
 
Un an après l’ouverture du restaurant, L’Artémise inaugure durant l’été 2011 cinq grandes chambres dans la lignée de celle du Clos du Léthé : un grand lit de 2 mètres, baignoire et douche, un coin-salon avec canapé et fauteuils, bureau et table basse, écran plasma, Ipod, connexion wifi, kitchenette… Dans le jardin, une piscine avec une belle profondeur permet d’enchaîner les longueurs avec délice sous les figuiers parfumés.
 
Chambres d’hôtes accueillent artistes
Comme au Clos du Léthé, plus encore peut-être, c’est l’art contemporain – photographie et vidéo – qui donne le ton à L’Artémise. Chaque chambre a été conçue autour d’un thème – les Marylin de Warhol ou l’art du portrait – ou d’un artiste, Erwin Olaf par exemple.
 
Enfin, last but not least, l’artiste Georges Rousse a accepté pour la première fois de sa carrière de créer une œuvre permanente dans une résidence privée – son anamorphose attend les visiteurs dans l’escalier entre le premier et le second étage en direction de la suite Hope.
 
Souvenir de nos cours d’esthétique à la faculté de philosophie, on a envie de parler à propos de L’Artémise de Gesamtkunstwerk comme disent nos amis allemands, c’est-à-dire d’œuvre d’art totale : ici, la décoration, le mobilier, les œuvres et l’espace lui-même mêlent leurs charmes respectifs en un tout auquel il est difficile de ne pas succomber.
 
Informations pratiques
L’Artémise
Chemin de la Fontaine aux bœufs
30700 Uzès
Tél. : +33 (0)6 38 12 59 86
 

Synthèse de vos avis

VIDÉO : L’Artémise, chambres d’hôtes et suites de luxe à Uzès

Note moyenne de vos avis :

1 avis

5/5

Donner votre avis

Synthèse des avis

  • A ne pas manquer (1)
  • A voir (0)
  • Intéressant (0)
  • Sans intérêt (0)
  • VIDÉO : L’Artémise, chambres d’hôtes et suites de luxe à Uzès

    ,

    Signaler un abus

    yumieyumie

    5/5

    Informations sur l'avis

    • langue : fra
    • Situation : Seul

    Les plus

    Bon : soyons directs : il faut casser sa tirelire au moins une fois dans sa vie pour passer deux jours dans ce paradis terrestre.

    Les moins

    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    Oui Non

    > 0 personnes sur 0 ont trouvé ce commentaire utile

    Commenter cet avis

Haut de page