MICHELIN Voyage Découvrez le monde avec LeGuideVert
Accueil > > > > > Fantasia et moussem Maroc

Où Dormir ?

Voir les 524 Hôtels Maroc

Boutique en ligne MICHELIN

Voir toute la collection Guide Vert

Fantasia et moussem

Agrandir la carte

Fantasia et moussem

Parallèlement aux fêtes religieuses ou civiles, de grandes cérémonies populaires mêlant le sacré et le folklorique ponctuent l’année. À la campagne, les habitants se retrouvent régulièrement pour célébrer une récolte.


La fantasia

Chère à Delacroix et aux orientalistes, la fantasia est une représentation symbolique de la grandeur des guerriers arabes et berbères du siècle dernier. Des cavaliers exécutent au galop un enchaînement de figures démontrant leur virtuosité équestre, tout en tirant simultanément en l’air et en poussant des cris. Leur costume, leurs armes et les harnachements des chevaux sont somptueux. Les cavaliers, vêtus et enturbannés d’étoffes blanches, portent en bandoulière un sac contenant des versets du Coran, ainsi qu’un grand poignard recourbé et protégé par un étui en velours. Le fusil (moukkahla) est incrusté de nacre et d’ivoire et composé d’une crosse ciselée. Ces fascinants spectacles ont lieu lors des grandes fêtes, et notamment dans les moussem .


Le moussem

Moussem vient du mot mawsim , qui signifie « événement périodique ». Durant la période préislamique, le moussem était un marché situé au croisement des routes caravanières (comme La Mecque), où les échanges commerciaux se mêlaient à des festivités diverses. Souvent, on choisissait un endroit proche d’un sanctuaire pour bénéficier de la protection divine. Aujourd’hui, le moussem est une grande fête populaire à caractère religieux et folklorique qui associe le pèlerinage au tombeau d’un saint à des foires commerciales agrémentées de danses et de chants. Son importance est considérable au Maroc : entre 600 et 700 rassemblements se produisent chaque année. On distingue deux types de moussem : les premiers dépendent du calendrier agricole ; plus de la moitié se déroulent entre août et octobre, après la difficile période de la moisson. Les seconds se ­réfèrent à l’anniversaire du prophète Mahomet (Mouloud) , conformément au calendrier musulman. Presque tous les moussem ont lieu à la campagne et durent entre un jour et une semaine.

Le moussem de Moulay Idriss II el-Azhar a lieu en septembre à Fès. Pour rendre hommage au fondateur de Fès, tous les artisans de la ville marchent dans la médina regroupés en confréries. Des chants et danses variés sont offerts par les étudiants des écoles coraniques et les adeptes d’ordres religieux, accompagnés d’hommes portant des bâtons en bois auxquels sont suspendues d’immenses poupées en robe de mariée !

Haut de page