MICHELIN Voyage Découvrez le monde avec LeGuideVert
Accueil > > > > > > Chers intérieurs Amsterdam

Partir aux Pays-Bas

Où Dormir ?

Voir les 293 Hôtels Amsterdam

Chers intérieurs

Agrandir la carte

Chers intérieurs


Mobilier du Siècle d’or

À l’époque gothique tardive, qui produisit des coffres en chêne et des dressoirs aux motifs en « plis de serviette », succède en 1550 une période inspirée de la Renaissance italienne. Mais, comme la peinture, les arts décoratifs connaissent leur siècle d’or au 17 e s. La faïence de Delft se développe. Les ébénistes excellent dans la fabrication de cabinets en marqueterie et incrustations d’ébène, d’écaille ou d’ivoire, dont les multiples tiroirs accueillent les collections de curiosités que l’honnête homme se doit de rassembler. Massives et richement décorées, les armoires « Renaissance hollandaise » sont peu à peu remplacées par les armoires « à coussins » aux vantaux ventrus, confectionnées dans ces bois exotiques qui affluent des colonies. Les maisons de poupée , confectionnées par les dames de la bonne société, sont des chefs-d’œuvre de précision donnant un bel aperçu des intérieurs de l’époque. En 1656, le mathématicien Christiaan Huygens (1629-1695) découvre le mouvement isochronique du pendule, dont l’énergie va animer les horloges et les pendules, objets qui deviendront vite prétexte à toutes les variations décoratives. Et aux 18 e -19 e s., Amsterdam devient un grand centre de production horlogère .


Le design aujourd’hui

Le design hollandais conquiert une réputation internationale au 20 e s., gagné par les idées de rupture et la recherche d’une esthétique nouvelle. L’ensemble de la maison doit désormais être pensé dans une unité stylistique, selon le schéma influent du gesamtkunstwerk (œuvre d’art totale).

Le mot d’ordre est à la simplicité et à la fonctionnalité. Berlage puis les architectes de l’école d’Amsterdam créent des meubles sobres et fonctionnels pour les bâtiments qu’ils conçoivent, les seconds privilégiant les formes courbes et les décorations inspirées de la nature. Puis Rietveld dessine la chaise Zig-Zag devenue un jalon de l’histoire du design. Depuis 1945, les créations hollandaises, rasoirs Philips, camions Daf, panneaux de signalisation des aéroports de Schiphol ou de New York, vêtements Oilily ou Mexx, intérieurs de Jan des Bouvries continuent à promouvoir une certaine idée de la simplicité et du fonctionnalisme dans des domaines différents. Dans les années 1980 et 1990, Dick Dankers (Frozen Fountain) puis Gijs Bakker et Renny Ramakers (Droog Design) créent des centres réunissant designers et artisans néerlandais. La réputation des créateurs hollandais se mesure à leurs contributions aux marques internationales, telles Diesel, Nike, ou Tommy Hilfiger.

Haut de page